La tour clocher

La tour clocher s’élève à quarante mètres de hauteur, que l’on atteint au terme de cent soixante-dix marches. L’accès à son sommet permet d’obtenir la plus belle vue panoramique de la ville entourée de sa palmeraie, déclarée Patrimoine de l’Humanité en l’an 2000. Ce spectacle causa une telle impression au roi Amadeo I en 1871 qu’il octroya à la Elche le titre de ciudad (NB : une ciudad jouit d’une dignité et de prérogatives supérieures à celles d’une villa). De base carrée, pourvue de trois volées de marches et de trois étages occupés par des photographies et des panneaux explicatifs sur l’église, la tour soutient les quatre cloches de la basilique fondues aux 17e et 18e siècles. Leurs noms, de la plus petite à la plus grande, sont Ave Maria, Barbe (refondue en 1984), Dijuny (ou du Jeûne) et Marie de l’Assomption. Ces cloches, en plus d’appeler au culte les paroissiens, interviennent dans le Mystère d’Elche pour accompagner et souligner les ouvertures du Ciel (NB : le Ciel est un espace situé dans la coupole de la Basilique, d’où descendent plusieurs appareils aériens au cours du Mystère) ainsi que le moment culminant du Couronnement de la Vierge. Le 13 août à minuit, on lance depuis le haut de cette tour un grand feu d’artifice, nommé la palmera de la Virgen (NB : littéralement, le palmier de la Vierge ; en espagnol, le terme palmera fait référence à l’arbre, mais désigne aussi le feu d’artifice, permettant ce jeu de mots). Ce moment constitue l’acmé de la Nit de l’Albà, acte festif qui inaugure traditionnellement à Elche la célébration assomptionniste.

 

« Le clocher et les cloches ont une signification spirituelle. Les cloches nous appellent à la messe, à la prière, au souvenir des morts et à la joie de la fête, aux vêpres des célébrations ou à de grands événements religieux et sociaux. En appelant les habitants, elles font signe vers la transcendance, avec la hauteur de leur tour et le son de leurs coups. Les battements des cloches chrétiennes nous parlent de la transcendance de la vie et de la direction verticale de notre histoire. »

 

Horaires

Tour clocher

Plaza de Santa María, s/n – tel. (+34) 615337821.

Du lundi au dimanche : de 10:30h à 15h.

Juin,  Juillet, août, septembre : de 10:30 h à 19h.

Tarifs : adultes : 2 euros – enfants : 1 euro.

www.campanariomiradorelche.com

 

 

Pour les groupes, il est recommandé de réserver les visites par téléphone (+34) 615 33 78 21

 

L’église

L’église Sante Marie, l’édifice religieux le plus remarquable de la ville, constitue un emblème identitaire pour les habitants d’Elche. Elle occupe l’emplacement sur lequel se dressait primitivement la mosquée de la ville musulmane. Elle fut consacrée à la mort de la Vierge après la conquête de Jaime I, en 1265. Après sa démolition en 1334 fut construite une église gothique, puis, en 1492, un bâtiment de style renaissant qui dura jusqu’en 1672. L’édifice actuel, de style baroque, fut commencé un an plus tard, et consacré en 1784 une fois achevée la chapelle de la Communion, déjà néoclassique. A remarquer, l’intervention du sculpteur Nicolas de Bussy, auteur du magnifique portail principal (1682), exemple singulier du baroque valencien, ainsi que du portail de saint Agatangelo (1680). Remarquable également, le tabernacle de l’autel majeur du 18e siècle, conçu par Jaime Bort. L’église Sainte Marie fut élevée au rang d’Insigne en 1789 par l’évêque d’Orihuela José Tormo, et à celui de Basilique Mineure en 1951 par Pie XII. Le pape Urbain VIII lui accorda en 1632 le privilège, unique dans le monde catholique, de pouvoir mettre en scène à l’intérieur du temple le Mystère de l’Assomption de Marie, le Mystère d’Elche, Patrimoine de l’Humanité.

 

Toute maison commune – telle l’église – nous indique qui nous sommes et ce que nous célébrons. La communauté se rassemble autour du Christ, qui nous enseigne à « adorer Dieu le Père en esprit et en vérité » (Jean 4, 23-24). Le bâtiment compte moins que l’assemblée des croyants, temples de l’Esprit Saint, pierres vives avec lesquelles l’Eglise se construit.

Notre Basilique, comme toutes les églises, est la prière faite pierre ou la théologie faite architecture. Le cœur de la cité y bat d’une manière singulière : nous y vénérons Marie, la Mère de Dieu, dans le mystère de son Assomption au Ciel, la Vierge de l’Assomption ; c’est pour Elle qu’a perduré cet autre grand monument dans lequel se conjoignent foi, religiosité, joie, musique et expression plastique : le Mystère d’Elche.

 

Horaires

Insigne Basilique Sainte Marie : tel. (+34) 965451540.

Du lundi au dimanche : de 7h30 à 13h et de 17h30 à 21h.

Visites guidées proposées par des bénévoles : du lundi au samedi, de 10h30 à 13h.

Pour les groupes, il est recommandé de réserver les visites par téléphone (+34) 615 33 78 21

Bureau paroissial : tel. (+34) 965452393. Mardi 18h-19h30. Mercredi, jeudi et vendredi 11h-13h30.

 

 

Le Musée de la Vierge

Tout au long de l’histoire, les habitants d’Elche ont matérialisé leur dévotion pour leur patronne, la Vierge de l’Assomption, par des œuvres de grande valeur, utilisées pour décorer son image ou sa chapelle et liées à son culte. Des documents, des peintures, des sculptures, des pièces d’orfèvrerie et un ensemble exceptionnel de tissus et de broderies nous permettent d’approcher la statue et ses principales célébrations.

Le Musée de la Vierge propose un parcours rigoureux et plaisant à travers ces pièces d’art religieux dont les datations s’étagent entre le 16e et le 20e siècle. Leur rotation périodique, qui suit le calendrier liturgique, permet à l’exposition de demeurer toujours vivante. On peut signaler les mantos (grandes capes) offerts en donations au 18e siècle, de même que la couronne et le ciboire réalisés à la même époque par l’orfèvre Fernando Martínez ; également, le lit d’ébène et d’argent, magnifique exemple de l’orfèvrerie portugaise du 17e siècle, sur lequel la statue de la Vierge est exposée à la vénération des fidèles pendant l’Octave de l’Assomption. On peut voir dans le testament d’Isabel Caro de 1523, issu des Archives Paroissiales, la première référence au Mystère d’Elche.

 

Horaires

Musée de la Vierge de l’Assomption, Patronne d’Elche (MUVAPE)

Plaza Santa Isabel, 6 – tel. (+34) 965455661.

Du mardi au samedi : de 10h à 14h et de 15h à 18h.

Dimanche et jours fériés : de 10h à 14h.

Tarifs : adultes : 2 euros – enfants et groupes (minimum 20 personnes) : 1 euro.

 

 

 

Textes : sur la Basilique, Joan Castaño. Sur la signification des éléments religieux : José Aldazábal, Gestos y símbolos, CPL 2003. Photographies : José David García Hdez.

  

Vosaltres siau ben vinguts,

parents e amics de grans virtuts.

 

Vous tous, soyez les bienvenus,

Parents et amis vertueux.

 

(Mystère d’Elche, 15e siècle)

 

 

 

SOUVENIRS ET PHOTOGRAPHIES

Vous pouvez acheter des souvenirs et des cartes postales au bas de la tour et dans le vestibule de la Sacristie.

Les contributions demandées pour l’accès au Musée de la Vierge et à la tour clocher, associés à d’autres donations, permettent de maintenir et de restaurer le patrimoine religieux et culturel de la Basilique Sainte Marie.

 

RÈGLES DE VISITE

Vous vous trouvez dans une église catholique. La Basilique Sainte Marie est un lieu sacré dédié à la prière ; l’édifice abrite la statue la plus vénérée par tous les habitants d’Elche, la Vierge de l’Assomption. Elle reçoit la visite de nombreuses personnes. Nous vous prions de tenir compte des recommandations du personnel, et de respecter ces règles :

Portez une tenue adéquate à un lieu religieux, aussi bien en hiver qu’en été.

Essayez de ne pas utiliser votre téléphone portable et de parler sur un ton adapté au lieu sacré, afin de contribuer au climat de tranquillité, de réflexion et de respect que la Basilique requiert.

En cas de célébration eucharistique, nous vous prions de différer votre visite jusqu’à ce que se termine la messe.

Découvrez-vous la tête dans l’église.

Les plus jeunes doivent être accompagnés par des adultes. Evitez qu’ils courent dans les allées de circulation, par respect et par souci de ne pas gêner les autres personnes.

Il est absolument interdit de fumer, de manger et de boire dans l’enceinte de l’église.

Il est interdit d’entrer dans l’église avec des animaux de compagnie, à l’exception des chiens-guides d’aveugles.

Vous trouverez tous les matins un service de guides bénévoles qui seront enchantés de vous accompagner dans votre visite de la Basilique.

 

Merci pour votre visite. Que la Vierge, dans le mystère de son Assomption, vous accompagne et vous bénisse ainsi que votre famille.